• Vous l'attendiez ?
     
    Il est prêt !
     
    Le programme des INsolences d'Ernest automne-hiver 2021-2022.
     
    Depuis l'Art d'aimer du poète latin Ovide, il est difficile de séparer l'amour et ses usages de la façon de les dire... Les INsolences d'Ernest vous proposent, pour cette édition 2021-2022, une série de rencontres au lycée E. Renan autour des comportements amoureux. Du crime passionnel aux rituels amoureux, toutes les façons d'aimer nous seront expliquées par des écrivains, des journalistes, artistes, archéologues, juristes, historiens et conservateur de musée. De quoi approcher les mystères de l'amour d'un peu plus près.
     
     
     
    Les conférences du printemps 2022 seront annoncées ultérieurement :)

  •  -  Journal des Insolences d'Ernest  - 

     

    Rencontre avec Olivia Elkaïm : les secrets d’une auteure reconnue

     

    Florilège composé d’après les articles écrits par les élèves de 1ère STMG1

     

     

                Dans l’amphithéâtre du lycée Renan, où quatre classes de 1ère sont rassemblées pour participer à la rencontre avec la romancière Olivia Elkaïm, on peut ressentir une grande impatience chez les lycéens à l’idée de rencontrer l’autrice du livre “Je suis Jeanne Hébuterne”. Il est 15h01 au moment où Olivia Elkaïm apparaît sur l’écran du projecteur, depuis son salon.

                Après des instants de salutations, les questions commencent à s’enchaîner, un lycéen demande : “Comment vous est venue l’idée d’écrire sur Jeanne Hébuterne ?” Elle répond que c’est à cause de sa propre relation amoureuse tragique, à laquelle son amant a mis un terme par une carte postale de rupture représentant une peinture de Modigliani. Intriguée par cette peinture, elle a voulu en savoir plus et a fait des recherches sur Jeanne Hébuterne, à laquelle elle s’est identifiée. Comme quoi, écrire peut empêcher de finir comme les personnages !

                Elle ajoute, “ce n’est pas moi qui ai trouvé Jeanne Hébuterne, mais c’est elle qui m’a trouvée”. Et elle se confie sur la façon dont elle perçoit ses personnages sans jamais les juger. L’échange, d’abord timide, devient ensuite très convivial. Olivia Elkaïm livre beaucoup de ses secrets : “Ce qui est très drôle et hallucinant, c’est qu’un jour, lors d’un mariage, je courais avec mon petit garçon et je suis tombée brutalement à quelques mètres de l’endroit où Jeanne Hébuterne s’est suicidée”.

                Mais alors, est-ce que tout ce qui est écrit sur la vie de Jeanne dans ce livre est vrai ? Non, Olivia Elkaïm explique qu’elle a inventé beaucoup de choses car les sources historiques sont peu nombreuses. Et que pense-t-elle de Modigliani ? Son avis n’a surpris personne : elle voit en lui un pervers narcissique.

                Elle évoque aussi son métier de journaliste spécialiste de bioéthique au magazine “La Vie”, activité qui lui permet d’avoir un revenu stable, contrairement à l’écriture.

                A la question de savoir comment elle est devenue écrivain, elle répond que ce fut un long chemin, qu’à sept ou huit ans elle savait qu’elle allait écrire et recopiait le manuel d’histoire grecque, échappant ainsi à une enfance parfois difficile à cause d’une mère envahissante. L’écriture selon elle s’apprend à travers la lecture, et il n’y a pas de secret : le travail est la clef. A la fin la romancière demande : “Est-ce que parmi vous certains veulent devenir écrivains ?” Une lycéenne prend la parole pour évoquer les nouvelles qu’elle écrit, et qui finissent mal.

                La rencontre se termine sur cette invitation à lire et à écrire, à entendre les voix des personnages du passé.

     

  • Une belle journée d'intégration pour les élèves de BTS Tourisme du lycée ce jeudi 23 septembre.
    Au programme : Visite du Fort la Latte au Cap Fréhel puis Accrobranche à Saint-Cast.

     

  • Les classes de 1G3 et 1G5 ont assisté jeudi 23 septembre à la Passerelle au spectacle « Stallone » de Fabien Gorgeart avec Clothilde Hesme et Pascal Sanga.

    La pièce raconte la façon dont la découverte d’une œuvre peut bouleverser une vie. Les élèves ont été émus par la force de conviction de l’actrice, impressionnés par le talent d’improvisation de l’acteur, surpris par la sobriété et l’ingéniosté du dispositif scénique, amusés par la connivence entre les acteurs.

     

    Et puis ils étaient heureux de sortir, un soir, au théâtre !

     

    Certains ont même fait des efforts remarqués de tenue !

     

     

    Deux autres spectacles à la Passerelle leur seront proposés prochainement.

  •  
    Un film - documentaire tout à fait exceptionnel vient de sortir au cinéma : "Bigger than us" de Flore Vasseur, produit par Marion Cotillard dont vous connaissez sans doute les valeurs et l'engagement en faveur de l'environnement.
    Ce film met en lumière le parcours de 7 jeunes devenus activistes et militants malgré eux tant la vie les a placés face à l'inacceptable. Leur engagement, qui les dépasse, est tout simplement inestimable. Une belle leçon de dignité.
     
    Ce film est par essence un film d’Éducation au Développement Durable et d’Éducation à la citoyenneté, par nature interdisciplinaire (SVT, HGGSP, SES, EMC, Philo, SPC, ...) ; il nous regroupe tous tant les sujets abordés sont contemporains et de nature variée :
     
    * l'urgence climatique évidemment mais aussi
    * la pollution plastique - Bali
    * le droit des femmes - Malawi
    * la liberté d'expression et la justice sociale - Brésil
    * l'agriculture, les forages, la pollution des eaux, le droit des minorités - USA
    * le droit à l'éducation - Liban
    * le secours aux réfugiés - Grèce
    * la sécurité alimentaire, Ouganda
     
    Dans le cadre du projet académique Horizon 2050, l'académie fait de l'éducation au développement durable une priorité : l'EDD, c'est appréhender la complexité du monde dans ses dimensions scientifiques, éthiques, civiques.
     
    Le lycée Renan s'y inscrit pleinement en permettant à ses élèves, en partenariat avec le Club6, d'assister à la projection de ce film.
     
    Le club6 propose 4 créneaux : Lundi matin, Mardi matin, Mercredi matin et Jeudi après-midi.
    Autant de créneaux qui permettront l'accueil de presque tous les élèves du lycée !!!
     
     
     
     

  • La semaine du 20/09, les élèves des 7 classes de seconde du Lycée Renan ont eu l'opportunité de vivre une belle journée d'intégration à Morieux.
    Au programme : Accrobranches !! 
     
    L'objectif est de permettre aux élèves issus de collèges différents de se connaitre afin de faciliter l'entrée au lycée.
    Cette journée encadrée par les professeurs d'EPS, les Professeurs Principaux et des enseignants volontaires est l'occasion d'amener une cohésion du groupe le plus tôt possible.